L'hypnose Ericksonienne est l’une des branches les plus influentes et répandues de l’hypnose thérapeutique.

Elle est particulièrement respectueuse de la personne. Le praticien est à l’écoute, il adapte son style d’élocution et d’approche à la personne qu’il reçoit. Il s’appuie sur des métaphores, des anecdotes et des suggestions indirectes afin de faire lever des résistances au changement et laisser la personne accéder à ses propres ressources pour implémenter les changements souhaités.

 

Les différences majeures entre la Sophrologie et l'Hypnose Ericksonienne :

En Hypnose Ericksonienne, le praticien s'adresse à l'inconscient de la personne qui consulte, ce qui n'est pas le cas en Sophrologie.

 

Ce que l'on nomme "exercices d'auto-hypnose" que réalise la personne seule sans accompagnement d'un praticien, sont tout simplement des exercices de sophrologie.

 

Suis-je endormi(e) par le praticien durant la séance ?

 

Durant une séance d'Hypnose Ericksonienne, vous êtes guidé(e) vers un état de conscience dit "modifié", proche de l'état de conscience dans lequel vous êtes au moment de vous endormir ou juste avant de vous réveiller, mais en aucun cas le praticien ne vous endort.

  

NB : En aucun cas la pratique de la Sophrologie et de l'Hypnose Ericksonienne ne peut se substituer à un suivi médical.

La Sophrologie et l’Hypnothérapie s’inscrivent dans la relation d’aide, hors cadre médical et réglementé. Elles ne se substituent donc en rien à acte ou traitement médical dont elles sont peut-être complémentaires. La prestation délivrée par votre professionnel ne fait pas l’objet d’un conventionnement. Dès lors, elle n’est pas prise en charge par la sécurité sociale. Le montant des honoraires fixé est cependant déterminé avec tact et mesure.